TOXICOLOGIE DE L’ENVIRONNEMENT

Chef de laboratoire

PIRARD Catherine

Téléphone

04/366.88.16

Fax

04/366.88.89

EMail

secretoxico@chuliege.be

Discipline

Biologie Clinique
> Toxicologie clinique, médico-légale, de l'environnement et en entreprise

Bisphénol A Code ESSAI: BPHA
Test AccréditéNon accrédité
Réalisable en urgencenon
Pré-analytique
Type d'échantillonsUrines
MatérielsPot urines (en polypropylène) 10 mL
Description

Transport entre 2 et 8°C.

Conservation entre 2 et 8°C.

Volume minimal à prélever chez le patient6 mL
Délai maximum du préanalytique 3 days
Analytique
Méthode et appareil

GC-MS-MS

Post-analytique
Intervalles de référence

En population générale liégeoise en 2011 (Réf. 1) : 10.2 µg/L [0.57 - 12.29 µg/L] (P95 [P2.5 - P97.5]).

HBM-I (Réf. 2)  : 200 µg/L (adultes) – 100 µg/L (enfants) [Valeurs définies par la Commission allemande de biomonitoring humain qui représentent la concentration en dessous de laquelle aucun effet néfaste sur la santé n’est attendu, en fonction des connaissances scientifiques actuelles.]

European HBM Guidance Value for general population (Réf. 3) : 233 µg/L (adultes) – 137 µg/L (enfants) [Définition identique au HBM-I allemande.]

Population exposée (Réf. 3) : HBM ‘screening’ value = 6 µg/L

Unitésµg/L
Délais (sauf le week-end)
Fréquence de réalisation de l'analyse A la demande (Pour plus d'information, contactez le laboratoire)
Nomenclature INAMI
Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

Les bisphénols dont le bisphénol A sont des composés chimiques qui entrent dans la composition de plastiques et de résines. Ils sont (ou étaiten) utilisés par exemple dans la fabrication de récipients alimentaires tels que les bouteilles et biberons. On les retrouve également dans les films de protection à l’intérieur des canettes et des boîtes de conserves, couvercles métalliques de pots en verre ou encore sur les papiers thermosensibles où il est utilisé comme révélateur. 

Lorsqu’il est présent dans les emballages ou les contenants alimentaires, il peut migrer hors du plastique vers l’alimentation, faisant de celle-ci la principale voie de contamination pour la population générale (transfert du contenant vers le contenu). Les propriétés oestrogéniques du bisphénol A ont été démontrées, le classant ainsi dans les perturbateurs endocriniens. Il peut donc avoir des effets néfastes sur la santé. 

Si le bisphénol-A est le plus utilisé, différentes restrictions dans certaines de ses applications (biberon, ticket de caisse, etc) ont amené à l’augmentation de l’utilisation d’autres bisphénols comme le bisphénol-S. 

Le dosage urinaire des bisphenols A totaux (libre, gluco- et sulfoconjugués) permet une estimation de l’exposition récente (1/2 vie de 4 à 6 heures), ce qui est un bon indicateur des pratiques individuelles à modifier si l’on souhaite réduire la charge corporelle en polluants chimiques. 

Publications / références

Référence 1. Pirard et al., Environ. Int. 2012, 48 : 78-83
Référence 2. Apel et al., Int. J. Hyg. Environ. Health 2017, 220: 152-166
Référence 3. Deliverable Report D 5.14; HBM4EU (https://www.hbm4eu.eu/deliverables/)

Sortie Excel Sortie Excel