Corelab - Chimie/Hormonologie automatisée et Analyses délocalisées

Chef de laboratoire

Ph Biol. Romy GADISSEUR (Tél. 04/366.76.71)

Téléphone

04/366.76.68 ou 76.69

Fax

04/366.76.72

EMail

romy.gadisseur@chuliege.be

Discipline

Biologie Clinique
> Chimie Clinique
> Corelab - Chimie/Hormonologie automatisée et Analyses délocalisées

Ammoniaque (Sang) Code ESSAI: AMA/AMV
Test AccréditéISO 15189
Réalisable en urgenceoui
Formulaire de demandeMQ.A11.22 - Demandes urgentes CHU Sart Tilman & N.D. Bruyères
Pré-analytique
Type d'échantillonsSang
MatérielsTube EDTA (bouchon mauve) 5mL
Conditions de collecte, traitement, conservation et transport

Conditions de collecte : Sang prélevé en artériel. Maintenir le prélèvement à l'abri de l'air et sous glace pour éviter les erreurs par excès. Ne pas aliquoter. Pas de séparation du plasma.

Transport : Transfert rapide sous glace au laboratoire.

Traitement : Centrifugation dans une centrifugeuse réfrigérée. Réaliser le dosage le plus vite possible (maximum dans les 4 heures suivant le prélèvement).

Volume minimal à prélever chez le patient200 µL
Analytique
Méthode et appareil

Méthode enzymatique à la GLDH avec kit de réactifs Abbott sur ALINITY C

Post-analytique
Intervalles de référence

18 - 72 µmol/L

Facteur de conversion

mg x 58,7 = µmol/L

Unitésµmol/L
Délais 1 jour (max)
Fréquence de réalisation de l'analyse 24 heures sur 24
Nomenclature INAMI
Code INAMI540153 - 540164
Règles INAMI

Pour plus d'informations (Détail, règles, etc.), cliquez sur le code INAMI.

Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

L'ammoniaque est un constituant azoté formé au niveau de tous les organes. Une partie importante est d'origine gastro-intestinale, suite à la dégradation enzymatique des protéines alimentaires.

Dans le plasma, l'ammoniaque est présente sous forme ionisée (NH4+) : l'ion ammonium est toxique et est rapidement transformé en urée par le foie tandis que l'urée est éliminée par le rein.

Variations pathologiques

Hyperammoniémie (effets toxiques sur le SNC)

  1. héréditaires (le plus fréquent chez l'enfant)
    • anomalies héréditaires du cycle de l'urée (le plus fréquent, déficit en ornithine-carbamyltransferase-OCT-)
    • anomalies héréditaires du métabolisme (malabsorption intestinale des acides aminés dibasiques, ...)
  2. acquises
    • atteintes hépatiques sévères (hépatite fulminante, cirrhose en phase terminale, coma hépatique ...)
    • régime hyperprotéique
    • acidose
    • médicaments : chimiothérapie intensive, acide valproïque...
    • insuffisance rénale

Hypoammoniémie

  1. alcalose métabolique ou respiratoire
  2. néphropathie avec atteinte distale
  3. maladie d'Addison
Commentaire

AMMONIAQUE :

Ce paramètre est fragile : il convient de conserver le prélèvement sous glace (tube EDTA bouchon mauve) et de l'acheminer immédiatement au laboratoire.

Interférences sur le dosage :
- tabac ;
- mauvais prélèvement : entrée d'air dans le tube, prélèvement à la seringue puis transfert dans un tube,... ;
- transfert tardif et mauvaise conservation du prélèvement : production possible d'ammoniaque par désamination d'acides aminés dans l'échantillon de sang.

Sortie Excel Sortie Excel