Biochimie automatisée et analyses délocalisées

Chef de laboratoire

GADISSEUR Romy (tél. +32 4 3667671)

Téléphone

+32 4 3667668 ou 7669

Fax

+32 4 3667672

EMail

romy.gadisseur@chu.ulg.ac.be

Discipline

Biologie Clinique
> Chimie Clinique
> Biochimie automatisée et Analyses délocalisées

PROTEINES TOTALES, sang Code ESSAI: PT
Test AccréditéISO 15189
Réalisable en urgenceoui
Pré-analytique
Type d'échantillonsSang > Plasma EDTA, Sang > Plasma hépariné, Sang > Sérum
Matérielstube Hépariné Li (bouchon vert) + Gel 5mL
Description
  • Les conditions de prélèvement influencent le dosage (garrot, position du corps)
  • Centrifugation
  • Pas de séparation du sérum ou du plasma
  • Conservation 3 jours entre 2 et 8 °C
Analytique
Méthode et appareil
  • Mesure de la densité optique d'un complexe formé entre les protéines et des sels cuivriques par spectrophotométrie.
  • sur COBAS 8000.
Post-analytique
Intervalles de référence


  • Age max. 1 an: 53 - 72 g/L
  • Age max. 4 ans: 62 - 75 g/L
  • Age max. 9 ans: 63 - 78 g/L
  • Age max. 15 ans: 65 - 81 g/L
  • Age max. 18 ans: 67 - 85 g/L
  • Adultes: 62 - 78 g/L


Calcul de résultat

Calcul des fractions de l'électrophorèse des protéines en valeur absolue.

Unitésg/L
Délais 1 day (moy)
Fréquence de réalisation de l'analyse Tous les jours de la semaine, 24h/24
Nomenclature INAMI
Code INAMI540956 - 540960
Règles INAMI


B50
MAX 1 - URG

Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

PROTEINES TOTALES :

Les protéines plasmatiques constituent un groupe très hétérogène comprenant des holoprotéines (molécules constituées d'un enchaînement d'acides aminés), des glycoprotéines et des lipoprotéines. Elles interviennent principalement dans le maintien de la pression oncotique sanguine (albumine...), dans le transport non spécifique de substances comme le fer (transferrine), l'hémoglobine (haptoglobine), les phospholipides (lipoprotéines) ou des médicaments (albumine), dans la coagulation (fibrinogène, prothrombine et antithrombine III), dans l'immunité humorale (Immunoglobulines et fractions du complément) ainsi que dans les systèmes tampons sanguins.

La concentration plasmatique protéique varie en fonction de l'état d'hydratation de l'organisme : toute hémoconcentration ou hémodilution provoque respectivement des hyperprotéinémies et des hypoprotéinémies dites fonctionnelles.

Variations physiologiques

  • Chez le nouveau-né, le taux de protéines est inférieur à celui de l'adulte (- 20%)
  • Il augmente progressivement durant l'enfance et l'adolescence jusqu'à 16-18 ans
  • Il reste stable à l'âge adulte: une légère diminution est remarquée chez les personnes âgées
  • Durant la grossesse, l'augmentation du volume sanguin provoque une baisse de la protéinémie d'environ 10%
  • Les exercices physiques prolongés entraînent une augmentation de 10 % de la protéinémie

Variations pathologiques

Hypoprotéinémies

  • Carence d'apport : dénutrition, malabsorption
  • Défaut de synthèse (albumine, transferrine, prothrombine, fibrinogène ...) lors d'insuffisances hépatiques graves (cirrhoses, hépatites)
  • Fuite anormale : brûlures, syndromes néphrotiques, glomérulonéphrites

Hyperprotéinémies

  • Hypergammaglobulinémies (myélome multiple, maladie de Waldenström)
  • Lupus érythémateux disséminé
  • Maladies du collagène
  • Rhumatisme articulaire aigu
  • Diabète insipide
  • Déshydratation
  • Hypertension artérielle
Commentaire
  • Protéines sériques : à prélever au tube SEC (bouchon rouge) + Gel 5mL
  • Protéines plasmatiques : à prélever au tube Hépariné Li (bouchon vert) + Gel 5mL ou tube EDTA (bouchon mauve) 5mL
  • Pseudocode 983202
Sortie Excel Sortie Excel