Biochimie automatisée et analyses délocalisées

Chef de laboratoire

Ph Biol. Romy GADISSEUR (tél. 04/366.76.71)

Téléphone

04/366.76.68 ou 76.69

Fax

04/366.76.72

EMail

romy.gadisseur@chu.ulg.ac.be

Discipline

Biologie Clinique
> Chimie Clinique
> Biochimie automatisée et Analyses délocalisées

CREATINE KINASE, sang Code ESSAI: CK
Test AccréditéISO 15189
Réalisable en urgenceoui
Pré-analytique
Type d'échantillonsSang > Plasma EDTA, Sang > Plasma hépariné, Sang > Sérum
Matérielstube Hépariné Li (bouchon vert) + Gel 5mL
Conditions de collecte, traitement, conservation et transport
  • Centrifugation
  • Pas de séparation du sérum ou du plasma
  • Conservation 7 jours entre 2 et 8 °C
Analytique
Méthode et appareil
  • Dosage enzymatique où la vitesse d'apparition du NADPH est mesurée par spectrophotométrie.
  • sur COBAS 8000.
Post-analytique
Intervalles de référence
  • Homme : <190 UI/L
  • Femme : <170 UI/L
Calcul de résultat

Calcul du rapport CK-MB sur CK totale et du rapport CK totale sur CK-MB

UnitésUI/L
Délais 1 jour (moy)
Fréquence de réalisation de l'analyse Tous les jours de la semaine, 24h/24
Nomenclature INAMI
Code INAMI541693 - 541704
Règles INAMI

B100
MAX 1 - URG - MIN
C-10, 20

Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

La créatine kinase est une enzyme dimérique hétérogène douée d'une activité importante dans le métabolisme énergétique, présentant des formes cytoplasmiques et mitochondriales. Elle est présente dans de nombreux organes et son rôle est de reconstituer les réserves en ATP, utilisables par la cellule. Il existe une isoenzyme mitochondriale et trois isoenzymes cytosoliques, la CK-MM (présente dans le muscle strié), la CK-BB (présente dans le cerveau) et la CK-MB (présente dans le myocarde).

Variations physiologiques

  • sexe
  • âge
  • masse musculaire
  • activité physique intense
  • race

Variations pathologiques

Atteintes musculaires

  • traumatisme, inflammation
  • dystrophies musculaires, notamment de type Duchenne
  • myosite, polymyopathie nécrosante

Atteintes cardiaques

  • diagnostic et suivi de l'infarctus du myocarde (maximum 9 à 24h après l'infarctus, atteignant 5 fois les taux normaux, avec un retour aux valeurs physiologiques en 3 à 6 jours)
  • chirurgie cardiaque
  • myocardite, ....

Atteintes du SNC

  • intervention neurochirurgicale
  • accident vasculaire cérébrale

Les dosages de la CK et des isoenzymes de la CK sont utilisés pour le diagnostic et le suivi de l'infarctus du myocarde et d'affections musculaires comme la myopathie de Duchenne.

Publications / références
  • Klein G and al: multicenter evaluation of liquid reagents for CK, CK-MB and LDH with determination of reference intervals on Hitachi Systems, Clin. Chem 2001; 47: suppl A30.
  • Thomas and al: consensus of DGKL and VDGH for interim reference intervals on enzymes in serum. J. Lab Med 2005; 29:301-308.
  • Consensus: « Myocardial Infarction Redefined ».
  • TIETZ (Clinical Guide to Laboratory Tests, 4e édition, Elsevier 2006).
Commentaire
  • Les échantillons de plasma ou sérum doivent être non hémolysés
  • Pseudocode 983184
Sortie Excel Sortie Excel