Corelab - Chimie/Hormonologie automatisée

Chef de laboratoire

Ph Biol. Romy GADISSEUR (tél. 04/366.76.71)

Téléphone

04/366.76.68 ou 76.69

Fax

04/366.76.72

EMail

romy.gadisseur@chuliege.be

Discipline

Biologie Clinique
> Chimie Clinique
> Corelab - Chimie/Hormonologie automatisée et Analyses délocalisées

Acide urique (Liquide de ponction) Code ESSAI: AUX
Test AccréditéNon accrédité
Réalisable en urgenceoui
Pré-analytique
Type d'échantillonsLiquides biologiques > Liquide articulaire, Liquides biologiques > Liquide de ponction divers
Autre type d'échantillons

Tube SEC SANS GEL (bouchon rouge)

MatérielsTube Conique STERILE pour liquides divers (LCR, LPO, LBA,...)
Conditions de collecte, traitement, conservation et transport

Autre matériel possible : Tube SEC SANS GEL (bouchon rouge) 5 mL.

Conservation - Délai d'ajout : Frigo (2-8°C) - 7 jours.

Volume minimal à prélever chez le patient200 µL de liquique biologique
Analytique
Méthode et appareil

Méthode à l'Uricase avec kit de réactifs Abbott sur ALINITY C

Post-analytique
Facteur de conversion

mg/L /10 = mg/dL

Calcul de résultat
  • L'élimination de l'acide urique par 24h ;
  • La fraction d'excrétion ;
  • La clearance de l'acide urique.
Unitésmg/L
Délais 1 jour (max)
Fréquence de réalisation de l'analyse 24 heures sur 24
Nomenclature INAMI
Code INAMI125016 - 125020
Règles INAMI

B60
MAX 1 - URG

Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

L'acide urique constitue le produit final du métabolisme des bases puriques provenant du catabolisme des acides nucléiques, mais aussi d'une synthèse endogène ou de l'alimentation. Au pH physiologique, l'acide urique est presque totalement ionisé et est présent dans le plasma sous forme d'urate de sodium. L'acide urique et l'urate sont des molécules relativement insolubles qui précipitent facilement dans des solutions aqueuses telles que l'urine ou le liquide synovial, pouvant provoquer des lithiases ou de l'arthrite.

Variations physiologiques

  • âge : élevé à la naissance puis diminue pour réaugmenter à l'adolescence surtout chez les garçons
  • sexe : les valeurs adultes homme sont de 20-30% supérieures par rapport à la femme
  • grossesse : l'acide urique diminue pendant les 5 premiers mois (augmentation de la clairance)
  • poids : corrélation positive avec le poids chez l'adulte, surtout pour les poids > 80 Kg

Variations pathologiques

Hypo-uricémie (< 25 mg/L) (rare)

  • insuffisance hépatique sévère
  • déficit héréditaire en xanthine oxydase, avec xanthinurie
  • sécrétion inappropriée d'ADH
  • médicaments hypo-uricémiants : allopurinol ...

Hyper-uricémie (> 70 mg/L)

Par augmentation de production d'acide urique

  • régime anormalement riche en purines
  • augmentation du catabolisme des acides nucléiques (hémopathies, cancers, traitements cytolytiques ...)
  • maladies congénitales du métabolisme des purines (rare) dont la plus répandue est la maladie de Lesch-Nyhan caractérisée par un déficit en hypoxanthine-guanine phosphoribosyl transférase (HGPRT) qui s'accompagne d'une hyperuricémie et de complications cliniques (déficits neurologiques).

Par diminution d'excrétion d'acide urique

  • insuffisance rénale chronique, diminution de la sécrétion tubulaire
  • états de déshydratation
  • jeûne prolongé
  • acido-cétose diabétique
  • hyperlactacidémies (alcool, hypoxie)
  • médicaments : diurétiques, salicylés, furosémide, β-bloquants, théophylline, Cyclosporine A
Commentaire

Pseudocode 983136

Sortie Excel Sortie Excel