TOXICOLOGIE CLINIQUE DE L’ENVIRONNEMENT ET EN ENTREPRISE

Chef de laboratoire

DEVILLE Marine (Clinique) PIRARD Catherine (Environnement) DUBOIS Nathalie (Entreprise)

Téléphone

04/323.76.82 ou 76.81

Fax

04/323.88.89

EMail

secretoxico@chuliege.be

Discipline

Biologie Clinique
> Toxicologie clinique, médico-légale, de l'environnement et en entreprise

Cotinine (Métabolite de la nicotine) Code ESSAI: COTU
Test AccréditéNon accrédité
Réalisable en urgencenon
Pré-analytique
Type d'échantillonsUrines
MatérielsPot urines (bouchon blanc) 20 mL
Conditions de collecte, traitement, conservation et transport

Conservation à -20°C. 

Volume minimal à prélever chez le patient10 mL
Analytique
Méthode et appareil

Extraction liquide/liquide suivie d'une analyse par UHPLC-HR-TOF-MS

Post-analytique
Intervalles de référence

Tabagisme actif : 150 - 2500 µg/L

Tabagisme passif : 0-50 µg/L

Unitésµg/L
Délais (sauf le week-end) 15 jours (max)
Fréquence de réalisation de l'analyse 1 fois par semaine
Nomenclature INAMI
Règles INAMI

Veuillez contacter le laboratoire.

Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

La cotinine est le métabolite de la nicotine. Le dosage de la cotinine est utile au diagnostic du tabagisme et au suivi du sevrage car il permet de préciser le degré d'intoxication tabagique.

La détermination de la cotininurie permet également le diagnostic du tabagisme passif, notamment chez l'enfant hospitalisé pour des problèmes respiratoires récurrents (1).

Le dosage de la cotinine urinaire est fréquemment proposé dans les études de toxicologie de l'environnement afin de vérifier le tabagisme ou non de la population en cas de vérification d'intoxication au cadmium.

Références:

(1) Pascal Dieusaert, Guide pratique des analyses médicales. 4ème édition, Maloine, Paris, 2005, 1115-1116. 

Commentaire

Analyse réalisée dans le cadre de la Toxicologie clinique, la Toxicologie de l'environnement et la Toxicologie en entreprise. 

Sortie Excel Sortie Excel