BIOCHIMIE SPECIALISEE - PROTEINES - ELECTROPHORESE

Chef de laboratoire

Laurence LUTTERI

Téléphone

04/366.76.75

Fax

04/366.88.23

EMail

laurence.lutteri@chuliege.be

Discipline

Biologie Clinique
> Chimie Clinique
> Biochimie spécialisée-Protéines-Electrophorèse

Alpha-1-acid-glycoprotein Code ESSAI: ORO
Test AccréditéISO 15189
Réalisable en urgencenon
Pré-analytique
Type d'échantillonsSang
MatérielsTube SEC AVEC GEL (bouchon orange) 3,5 mL
Conditions de collecte, traitement, conservation et transport

Autre matériel possible : Tube HEPARINE SANS GEL (Li Hep) (bouchon vert).

Transport entre 2 et 8°C.

Conservation testée par le labo sur une période de 7 jours : entre 2 et 8°C.

Délai d'ajout : 6 jours.

Volume minimal à prélever chez le patient500 µL
Analytique
Méthode et appareil

Méthode turbidimétrique réalisé sur OPTILITE (The Binding Site)

Post-analytique
Intervalles de référence

0.5 - 1.2 g/L

Unitésg/L
Délais (sauf le week-end) 4 jours (max)
Fréquence de réalisation de l'analyse 2 fois par semaine
Nomenclature INAMI
Code INAMI541074
Règles INAMI

Pour plus d'informations (Détail, règles, etc.), cliquez sur le code INAMI.

Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

L’a1-glycoprotéine acide est une glycoprotéine fabriquée par le foie migrant comme son nom l’indique en alpha-1 dans l’électrophorèse des protéines sériques. Elle présente dans le plasma avec un contenu glucidique d’environ 40 %. En tant que protéine dite de phase aiguë, le taux d’a1-glycoprotéine acide dans le sérum est élevé lors d’infections ainsi que de processus inflammatoires chroniques et aigus (par exemple, maladie de Crohn) (NB : temps ½ vie = 3 jours). Dans ces cas, une évaluation très sensible de l’état du patient peut être obtenue en préparant un index pronostique de l’a1-glycoprotéine acide et d’autres paramètres tels que la CRP. Les patients souffrant de blessures, de brûlures ou de tumeurs présentent des concentrations sériques élevées4. Les patients souffrant d’une insuffisance rénale chronique présentent des concentrations d’a1-glycoprotéine acide élevées dans le sérum (par rétention de la fraction normalement filtrée par le glomérule), sans différence majeure entre les patients dialysés et non dialysés5.
Une diminution des concentrations sériques en raison de la production réduite d’a1-glycoprotéine acide est détectée chez les patients souffrant de maladies chroniques du foie. De faibles concentrations sériques en raison d’une excrétion élevée de la protéine sont associées à un syndrome néphrotique ainsi que lors de pertes digestives ou cutanées. Elle diminue dans la grossesse, dans l’hypovitaminose A, dans les stades terminaux néoplasiques. Elle augmente ou diminue avec certains médicaments.

Publications / références

- F Dati - Consensus of a group of Professional Societies and Diagnostic Companies on Guidelines for Interim Reference Ranges for 14 Proteins in Serum Based on the Standardization against the IFCC/BCR/CAP Reference Material. EJCCB 1996; 34:517-20.

Sortie Excel Sortie Excel