BIOCHIMIE SPECIALISEE - PROTEINES - ELECTROPHORESE

Chef de laboratoire

Laurence LUTTERI

Téléphone

04/366.76.75

Fax

04/366.88.23

EMail

laurence.lutteri@chuliege.be

Discipline

Biologie Clinique
> Chimie Clinique
> Biochimie spécialisée-Protéines-Electrophorèse

Apolipoproteine B (APO B) Code ESSAI: APB
Test AccréditéISO 15189
Réalisable en urgencenon
Pré-analytique
Type d'échantillonsSang > Sérum
MatérielsTube SEC (bouchon rouge) + Gel 3,5 mL
Conditions de collecte, traitement, conservation et transport

Autre matériel possible : Tube HEPARINE SANS GEL (Li Hep) (bouchon vert)

Conditions de prélèvement : Pour le sérum, laisser coaguler et le plus rapidement possible séparer le sérum par centrifugation afin d’éviter toute hémolyse. Pour le plasma, séparer le plus rapidement possible par centrifugation.

Transport entre 2 et 8°C.

Conservation testée par le labo sur une période de 7 jours : entre 2 et 8°C.

Délai d'ajout : 6 jours.

Volume minimal à prélever chez le patient500 µL
Analytique
Méthode et appareil

Immunonéphélométrie avec anti-sérum Siemens sur Néphélomètre : ATTELICA NEPH 630 Siemens.

Post-analytique
Intervalles de référence

APB :
Hommes : 0.55 - 1.40 g/L
Femmes : 0.55 - 1.25 g/L

Rapport APB/APA :
Hommes : 0.35 - 1.00
Femmes : 0.30 - 0.90

Unitésg/L
Délais (sauf le week-end) 8 jours (max)
Fréquence de réalisation de l'analyse 1 à 2 fois par semaine
Nomenclature INAMI
Code INAMI540315
Règles INAMI

Pour plus d'informations (Détail, règles, etc.), cliquez sur le code INAMI.

Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

L'Apolipoprotéine B est la principale composante protéique de la LDL. Son dosage, lorsqu'il est augmenté, permet d'identifier les sujets à risque d'athérosclérose.

Le rapport Apo B/Apo A constitue un paramètre particulièrement évocateur du risque d'athérosclérose : plus le rapport est élevé plus le risque d'athérosclérose est lui aussi élevé.

Publications / références
  • - Steinmetz J et al. Reference limits of apolipoprotein A1 and apolipoprotein B using an IFCC standardized immunonephelometric method. Eur J Clin Biochem 1995; 33 : 337-42.

    - Walldius G et al. The ApoB/apo A1 ratio: a strong, new risk factor for cardiovascular disease and a target for lipid-lowering therapy- a review of the evidence. J of Int med 2006; 259: 493-519.

    - Farnier. Quel bilan lipidique et comment l’interpréter chez le patient ayant une maladie coronaire ? Press Med 2009 ; 38 :958-963.

Sortie Excel Sortie Excel