Spectrométrie de Masse

Chef de laboratoire

Ph Biol. Caroline LE GOFF

Téléphone

04/366.76.78

Fax

04/366.88.23

EMail

c.legoff@chuliege.be

Discipline

Biologie Clinique
> Chimie Clinique
> Spectrométrie de masse

11-Désoxycortisol Code ESSAI: S_2
Test AccréditéISO 15189
Réalisable en urgencenon
Pré-analytique
Type d'échantillonsSang
MatérielsTube SEC SANS GEL (bouchon rouge) 5 mL
Conditions de collecte, traitement, conservation et transport

Autre matériel possible : Tube HEPARINE AVEC GEL (bouchon vert clair) 5 mL OU Tube EDTA (bouchon mauve-lilas) 5 mL.

Conservation : Frigo (2-8°C). 

Volume minimal à prélever chez le patient600 µL
Analytique
Méthode et appareil

LCMS/MS

Kit

Chromsystems

Post-analytique
Intervalles de référence

Femmes :
<1 semaine : 031-2.39
2 sem-2 mois : 0.11 -1.78
3 mois-11 mois : 0.08-2.05
1-6 ans : 0.09-0.95
7-12 ans : 0.07-1.26
13-15 ans : 0.09-0.89
>16 ans : 0.09-1.06
18-49 ans (P. Folliculaire) : 0.04-0.53
18-49 ans (P. Lutéale) : 0.05-1.32
18-49 ans (Sous CO) : 0.03-1.11
45-77 ans (Ménoposausée) : 0.04-1.82

Hommes :
<1 semaine : 020-3.71
2 sem-2 mois : 0.09 -1.15
3 mois-11 mois : 0.09-1.08
1-6 ans : 0.09-1.34
7-12 ans : 0.09-0.87
13-15 ans : 0.09-0.98
>16 ans : 0.09-1.08
18-81 ans : 0.05-0.89

Unitésµg/L
Délais (sauf le week-end) 8 jours (max)
Fréquence de réalisation de l'analyse 1 fois par semaine
Nomenclature INAMI
Code INAMI434711 - 559414
Règles INAMI

Pour plus d'informations (Détail, règles, etc.), cliquez sur le code INAMI.

Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

L’étape finale de la biosynthèse du cortisol par la glande surrénale est la conversion du 11-désoxycortisol en cortisol. Cette étape est effectuée sous le contrôle d’une enzyme spécifique, effectuant une hydroxylation en position 11, et qui est inhibée par la métyrapone. A la suite de la chute soudaine de la production et de la libération de cortisol, une augmentation par rétrocontrôle de la sécrétion d’hormone corticotrope se produit, entrainant une stimulation de la voie de la biosynthèse surrénalienne, qui provoque à son tour une augmentation de la production de composé S.

Ce dosage permet de différencier un Syndrome de Cushing (hyperplasie) d’une tumeur, par injection de Métyrapone.

Sortie Excel Sortie Excel