Corelab - Chimie/Hormonologie automatisée

Chef de laboratoire

Ph Biol. Romy GADISSEUR (tél. 04/366.76.71)

Téléphone

04/366.76.68 ou 76.69

Fax

04/366.76.72

EMail

romy.gadisseur@chuliege.be

Discipline

Biologie Clinique
> Chimie Clinique
> Corelab - Chimie/Hormonologie automatisée et Analyses délocalisées

AFP (Liquides de ponction) Code ESSAI: AFPX
Test AccréditéNon accrédité
Réalisable en urgencenon
Pré-analytique
Type d'échantillonsLiquides biologiques > Liquide de ponction divers
MatérielsTube conique stérile 15mL
Conditions de collecte, traitement, conservation et transport

Autre matériel possible : Tube SEC SANS GEL (bouchon rouge) 5 mL.

Conservation - Délai d'ajout : Frigo (2-8°C) - 7 jours.

Volume minimal à prélever chez le patient500 µL
Analytique
Méthode et appareil

CMIA avec kit de réactifs Abbott sur ALINITY I

Post-analytique
Intervalles de référence

> 15 µg/L

Délais (sauf le week-end) 1 jour (max)
Fréquence de réalisation de l'analyse 24 heures sur 24
Nomenclature INAMI
Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

Le dosage de l’ AFP s’utilise :
- pour le suivi thérapeutique de patients atteints de tumeurs germinales non-séminomateuses.
- pour l’évaluation du risque de trisomie 21 (syndrome de Down) en association avec d’autres paramètres. Pour le diagnostic d’aberrations chromosomiques, le recours à d’autres analyses est nécessaire.

L’alpha alphafoetoprotéine est une glycoprotéine d’un poids moléculaire de 70000 daltons et de structure proche de l’albumine. Elle est synthétisée dans les cellules non différenciées du foie, dans le sac amniotique ainsi que dans le tractus gastro-intestinal du foetus.

70 à 95 % des patients atteints de carcinome hépatocellulaire présentent des taux élevés d’AFP.
Plus le stade d’une tumeur germinale non séminomateuse est avancé, plus le taux d’AFP est élevé. La gonadotropine chorionique humaine (hCG) et l’AFP sont des indicateurs importants de survie des patients atteints de tumeurs germinales non séminomateuses.

Jusqu’à présent, aucune corrélation n’a pu être établie entre le taux d’AFP et la taille de la tumeur, le stade d’évolution et le degré de gravité. Des taux très élevés d’AFP indiquent de manière générale un carcinome hépato-cellulaire. En cas de métastases, les taux d’AFP sont généralement inférieurs à 350-400 UI/mL. On observe également une légère élévation du taux d’AFP en cas d’hépatite alcoolique, de cirrhose alcoolique du foie, d’hépatite virale aiguë et chez les porteurs de l’antigène HBs.

Sortie Excel Sortie Excel