Corelab - NDB

Chef de laboratoire

Ph Biol. Laura VRANKEN

Téléphone

04/367.96.47

Fax

04/367.96.45

EMail

laura.vranken@chuliege.be

Discipline

Biologie Clinique
> Site Notre-Dame des Bruyères

Acides biliaires totaux Code ESSAI: ABIT
Test AccréditéNon accrédité
Réalisable en urgenceoui
Pré-analytique
Type d'échantillonsSang, Sang > Sang par ponction (hémoculture)
MatérielsTube SEC AVEC GEL (bouchon orange) 10 mL
Conditions de collecte, traitement, conservation et transport

Autre matériel possible : Tube HEPARINE AVEC GEL (bouchon vert clair) 8 mL.

Conditions de prélèvement : A jeun.

Transport : Acheminer rapidement au laboratoire.

Délai d'ajout :

  • Serum 1 jour à t° ambiante, 1 semaine au frigo, 1 an à -20°C,
  • Plasma 6h à t° ambiante, 48h au frigo, 2 mois à -20°C.
Volume minimal à prélever chez le patient65 µL
Délai maximum du préanalytique 2 h
Analytique
Méthode et appareil

Colorimétrique avec kit de réactifs Abbott sur ALINITY C

Kit

Total Bile Acids Reagent Kit Alinity c Abbott

Post-analytique
Intervalles de référence

1 à 6 µmol/L

La concentration augmente après le repas en raison de la vidange de la vésicule bilaire.

Chez le nouveau-né, les taux sont plus élevés en raison de l'immaturité hépatique.

Unitésµmol/L
Délais 1 jour (max)
Fréquence de réalisation de l'analyse 24 heures sur 24
Nomenclature INAMI
Code INAMIPseudocode 983643. A charge patient : 9,78 €
Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

Les acides biliaires sont des stéroïdes à 24 carbones qui se forment dans le foie à partir de cholestérol. L'acide cholique et l'acide chénodésoxycholique sont les acides biliaires primaires. Le métabolisme des acides biliaires primaires dans la lumière intestinale produit, par le biais de la 7-alpha-déshydrolase bactérienne, les acides biliaires secondaires : l'acide désoxycholique et l'acide lithocholique. Une fraction de l'acide chénodésoxycholique est également transformée en acide ursodésoxycholique, un acide biliaire tertiaire.

La glycine et la taurine, qui sont des acides aminés, réagissent avec les acides biliaires pour former des acides biliaires conjugués qui servent à diminuer l'absorption passive dans l'arbre biliaire et l'intestin grêle proximal. Les acides biliaires primaires, secondaires et tertiaires ainsi que leurs conjugués sont collectivement appelés les acides biliaires totaux.

Les acides biliaires sont un constituant majeur de la bile qui est sécrétée par le foie et stockée dans la vésicule biliaire. La bile est excrétée dans l'intestin et plus de 90% des acides biliaires sont réabsorbés par l'iléon dans la circulation porto-hépatique. De là, la bile est évacuée par le foie et resécrétée dans la vésicule biliaire, puis le cycle recommence. Le cycle est appelé circulation entéro-hépatique. Un dérèglement du cycle entraine une augmentation des taux d'acides biliaires dans le sérum et dans l'urine.

Les acides biliaires se trouvent essentiellement sous la forme de sels biliaires, liés au sodium. Il existe un équilibre entre la clairance hépatique et l'absorption intestinale de ces acides, déterminant leur concentration plasmatique.

Les acides biliaires jouent plusieurs rôles importants dans le métabolisme; ces rôles sont notamment les suivants:
- Le cholestérol est principalement catabolisé par les acides biliaires. Les acides biliaires forment des micelles avec le cholestérol et les phospholipides, permettant leur solubilisation dans la bile. Si la limite de solubilisation est dépassée, ce cholestérol insoluble entraine la formation de bile lithogène (précipitation sous forme de cristaux puis formation de calculs).
- Après la prise d'un repas, la bile est déversée dans la lumière intestinale pour faciliter la digestion, en particulier l'absorption des lipides et des vitamines liposolubles.
- Ils activent les gènes qui modulent le métabolisme des lipoprotéines et du glucose.

Le taux d'acides biliaires augmente notamment après la consommation de nourriture. Par conséquent, les échantillons destinés au dosage des acides biliaires doivent être prélevés à jeun. Une augmentation de l'élimination fécale d'acides biliaires peut être observée chez les suivant un traitement par séquestrants d'acides biliaires.

Cliniquement, les résultats d'acides biliaires sont utilisés comme indicateur de la fonction hépatique et comme aide dans le diagnostic de la cholestase gravidique.
On retrouvera des taux élevés d'acides biliaires sur un prélèvement sanguin réalisé à jeun, dans les hépatites aiguës et chroniques, les hépatites alcooliques, les cirrhoses et les cholestases intra-hépatiques.

L'augmentation des acides biliaires dans les tissus est responsable de prurit. Leur diminution dans la bile et l'intestin est responsable d'une malabsorption des graisses (stéatorrhée) et des vitamines liposolubles (A, D, E et K).

Certains facteurs prédisposent à la lithiase vésiculaire, en particulier la grossesse, l'obésité, les œstrogènes, le clofibrate et la maladie de Crohn.

Physiologiquement, il existe un rapport de concentration de 1 à 1000 entre le sang et la bile. Cela explique qu'une anomalie de production ou d'élimination d'acides biliaires entraine leur élévation sanguine, marqueur précoce et spécifique de la cholestase.

Commentaire

Délai de réponse en urgence : 4 heures.

Sortie Excel Sortie Excel