Numéro général
04 242 52 00
Accueil
Rendez-vous
04 242 52 52
Renseignement
04 242 52 11
Urgences
Sart Tilman
04 366 77 11
Bruyères
04 367 96 03
CIO-Unilab
CIO-Unilab
 
  Imprimer

Les événements liés au CIO-Unilab 

03/05/2017 - Attribution des marchés de mobilier intégré et de laboratoire
18/04/2017 - Démarrage du chantier des techniques spéciales et parachèvements
27/04/2017 - Octroi du nouveau permis unique
26/10/2016 - Attribution du marché d’équipement de la radiopharmacie
1 & 2/10/16 - Journées chantier ouvert
02/03/2016 - Attribution des marchés de techniques spéciales et parachèvements
16/10/2014 - D’un bâtiment dédié à l’oncologie à un institut de cancérologie
20/05/2014 - Lancement du chantier CIO-Unilab
17/03/2014 - Attribution du marché du gros-oeuvre 
04/02/2014 - Octroi du permis unique
01/10/2011 - Désignation de l’Auteur de projet
01/10/2009 - Approbation du projet par le Conseil d’Administration


Attribution des marchés de mobilier intégré et de laboratoire

Le CA du mois de mai 2017 a approuvé l’attribution des marchés de mobilier aux sociétés suivantes :

- Mobilier encastré : Duchêne pour un montant de 1.981.019 €

- Mobilier de laboratoire : Potteau Labo pour un montant de 3.179.017 €


Démarrage du chantier des techniques spéciales et parachèvements

Après avoir été retardé par les procédures de recours dans le cadre du marché de l’HVAC, le chantier des techniques spéciales et parachèvements peut enfin débuter.

CIO- techniques spéciales et parachèvements

Le planning est ambitieux et prévoit 19 mois pour l’exécution. La fin du chantier est donc programmée au mois de décembre 2018.

Les premiers travaux seront réalisés niveau par niveau, en commençant par les chapes et le cloisonnement au niveau -1.


Octroi du nouveau permis unique

Entre le permis initial demandé en 2013 et aujourd’hui, de nouveaux éléments ont été pris en compte dans le projet dont notamment :Service public Wallonie web

- La construction du Laboratoire de Thérapie Cellulaire et Génique au niveau -4 afin de permettre de doubler l’activité actuelle.

- L’agrandissement de la radiopharmacie pour accueillir un cyclotron dédié à la production hospitalière.

- Le réagencement de certains locaux des laboratoires aux niveaux +1 et +2 et la délocalisation de leurs espaces de détente au niveau +3.

Afin d’englober l’ensemble de ces modifications, un nouveau permis a été obtenu le 27 avril 2017.


Attribution du marché d’équipement de la radiopharmacie

Afin d’optimiser la qualité du fonctionnement du service de Médecine Nucléaire, le nouveau bâtiment sera équipé d’un cyclotron produisant des radio-isotopes pour la préparation de radiopharmaceutiques destinés à la tomographie à émission de positons (PET). Ce cyclotron sera utilisé pour la routine clinique et intégré aux locaux de préparations radiopharmaceutiques.

Le CA du 26 octobre 2016 a attribué le marché d’équipement de la radiopharmacie aux firmes suivantes :

- Cyclotron : IBA pour un montant de 1.445.950 €

- Cellules blindées : TEMA pour un montant de 773.887€

- Automates de synthèses : GE Healthcare pour un montant de 395.065€ et ELYSIA pour un montant de 44.770,00€


Journées chantier ouvert

Le chantier du Centre Intégré d’Oncologie et des laboratoires de l’Unilab a été ouvert aux membres du personnel et à leurs familles les journées du 1er et du 2 octobre 2016.

La visite en images

Chantier teaser bannière web-720x200px


Attribution des marchés de techniques spéciales et parachèvements

Le CA a approuvé le 02/03/2016 l’attribution des marchés de techniques spéciales et parachèvements aux sociétés suivantes :

  • Electricité : Balteau pour un montant de 8.901.436 €
  • Parachèvements : Duchêne pour un montant de 11.464.638 €
  • HVAC : Inabensa pour un montant de 12.637.287 €
  • Sanitaires : Cegelec pour un montant de 4.420.177 €
  • Fluides médicaux : Danneels pour un montant de 2.190.264 €

Le marché des ascenseurs a également été attribué fin 2016 à Schindler pour un montant de 291.476 €.

Plusieurs recours ayant été introduits dans le cadre du marché de l’HVAC, le chantier ne pourra finalement démarrer qu’en avril 2017.


D’un bâtiment dédié à l’oncologie à un institut de cancérologie

Le Conseil d’Administration du CHU de Liège, réuni ce mercredi 15 octobre, a décidé de créer un Institut de Cancérologie CHU-ULg. Il a validé la mise en place de son Conseil de Gouvernance dont la première mission est de proposer au CA un plan quinquennal définissant les développements prioritaires.

« L’on a posé la première pierre du CIO-Unilab en mai dernier, explique Julien Compère, administrateur-délégué. Le bâtiment sort aujourd’hui de terre. Il fallait cependant en déterminer le mode de fonctionnement. C’est l’Institut de Cancérologie CHU-ULg, un centre unique en Wallonie ». Il a pour objectif une mise à niveau dans un domaine important pour l’hôpital académique de Liège. Pour mémoire, entre 1998 et 2004, 49 nouveaux « full services Cancer Centers » ont été construits aux USA.

L’incidence du cancer ne cesse de croître depuis les années 50 (+50% entre 1963 et 1997). Selon l’OMS, le nombre de nouveaux cancers augmentera encore en Europe de 25 % d’ici 2020. Le cancer est donc devenu l’un des principaux défis en matière de santé publique. Dès 2004, le CHU de Liège a installé un centre d’excellence en oncologie clinique et thérapie cellulaire. En 2008, l’accent est mis sur la prise en charge intégrée du cancer. Le CHU décide alors de créer un Centre Intégré d’Oncologie au service du patient cancéreux. L’objectif est de construire un centre médical de référence pour le traitement ambulatoire des tumeurs dans une structure transversale et coordonnée, intégrant un  pôle de recherche oncologique, clinique et translationnelle.

Ce projet recouvre deux volets : un volet infrastructure (un nouveau bâtiment) et un volet organisationnel (un Institut de Cancérologie piloté par un Conseil de Gouvernance). « Il ne s’agit pas seulement de placer sous le même toit des compétences et des technologies, explique Julien Compère, Administrateur-délégué du CHU de Liège. L’outil, dans lequel nous investissons 80 millions d’€, sort de terre. Il faut à présent structurer le fonctionnement du Centre pour faire travailler toutes les compétences de concert ».

Sur 4 plateaux, le CIO regroupera essentiellement les activités cliniques et techniques de l’oncologie ambulatoire et ne comprendra pas de lit d’hospitalisation. « A l’avenir, le label de Centre intégré de lutte contre le cancer sera réservé aux institutions de soins oncologiques multidisciplinaires intégrant les soins aux patients (hospitalisés et ambulatoires), la formation aux professionnels et la recherche (clinique, translationnelle et fondamentale).  C’est pour y arriver que le CHU désire élargir le périmètre du projet CIO en s’engageant dans la création de cet Institut de Cancérologie CHU-ULg. Celui-ci vise notamment à atteindre les standards qualitatifs et quantitatifs de Comprehensive Cancer Center définis par l’OECI (Organisation of European Cancer Institutes) ».

Le Conseil de Gouvernance comprendra les chefs de service de Radiothérapie, de Médecine Nucléaire, d’Hématologie Clinique, d’Oncologie Médicale, de Gynécologie-Obstétrique. Trois  représentants issus du département de Chirurgie s’y ajoutent, ainsi qu’un représentant des services de Sénologie, de Gastroentérologie, de Pneumologie, ORL, de Dermatologie. Enfin, le Nursing, la Direction Médicale et le GIGA ont également un représentant au sein du Conseil de Gouvernance.  Un vrai centre transversal, unique en Wallonie !

 


 

Lancement du chantier de construction CIO-Unilab

Ce mardi 20 mai, le premier « coup de pelle » du CIO-Unilab a été donné au CHU de Liège, en présence de la Ministre de la Santé, de l’Action sociale et de l’Egalité des chances de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Eliane TILLIEUX, du Vice-Président et Ministre de l’Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude MARCOURT, de l’Administrateur délégué du CHU de Liège, Julien COMPERE, du Premier Vice-Recteur de l’Université de Liège, Recteur élu, Albert CORHAY, du chef de projet CIO, Georges FILLET, ainsi que du chef de projet Unilab, Jacques BONIVER.

Bâtiment CIO Unilab en évidence web

CIO-web


C’est le seul Centre Intégré d’Oncologie de Wallonie et le premier regroupement coordonné de laboratoires d’analyses médicales. Le CIO, Centre intégré d’oncologie, offrira au patient et à ses proches les bénéfices d’une structure transversale favorisant la collaboration de toutes les compétences disponibles dans la prise en charge du cancer. Quant à l’Unilab, il regroupera les laboratoires d’analyses cliniques du CHU de Liège.

Totalement financé sur fonds propres pour un montant de 80 millions d’euros, il se veut un centre médical universitaire de référence ouvert sur son environnement.

Transversalité, expertise et qualité des soins sont au cœur de cette réalisation ambitieuse qui réunit les meilleures idées développées par diverses institutions étrangères.

Les photos de l'événement

 


 

Attribution du marché du gros-oeuvre 

La mise en adjudication du marché de travaux du gros-œuvre, voirie et abords a été lancée en décembre 2013. Sept offres ont été remises et analysées ensuite par l’Auteur de projet et le CHU. 

Attribution marché - construction bâtiment

Maître d'ouvrage et sociétés

Suite à cette analyse, le CA a approuvé le 19 février 2014 l’attribution du marché à Franki-Jan De Nul. La commande a été passée le 17 mars 2014 après la période de stand still pour un montant de 22.480.905,31€. (aucun recours n’a été introduit).

Pour la société momentanée Franki-Jan De Nul, tout comme pour le CHU, ce projet a une importance considérable et sera une vitrine liégeoise pour les deux entreprises.

 


 

Octroi du permis unique 

Service public Wallonie web

Les plans se sont succédé pour aboutir, aujourd’hui, à une version pratiquement définitive qui a été soumise à la Région wallonne le 26 juin 2013 (demande de permis unique, conformément aux dispositions régionales de 1999 qui s’appliquent lorsqu’un permis d’urbanisme et un permis d’environnement sont sollicités simultanément).

A la grande satisfaction du CHU, le dossier est passé sans encombre. Bien entendu, pour un tel projet, les responsables du CHU ont été en permanence en contact avec les services de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire. Les discussions ont porté tant sur l’intégration paysagère que sur le développement durable (par une isolation ad hoc ou le placement d’une toiture verte, notamment) ou encore sur le choix des matériaux.

Le CHU est donc en possession du précieux sésame depuis le 4 février 2014.


 

Désignation de l’Auteur de projet

Désignation auteur projet

En octobre 2011, l’association momentanée menée par le Bureau d'Architecture Emile Verhaegen (BAEV) à Bruxelles est retenu par les autorités du CHU de Liège pour concevoir le nouveau bâtiment destiné à accueillir, sur le site du Sart Tilman, le CIO ainsi que l’ensemble des laboratoires d’analyses Unilab-Lg.

Structuration plateau web

Les études et la programmation du nouveau bâtiment débutent alors. D’une longueur de 100 mètres et de 30 mètres de large occupera sept étages pour une surface totale de plus de 23.500 mètres carrés. Il respectera le schéma directeur initial du CHU puisqu’il se situera à l’emplacement qui était au départ prévu pour une tour supplémentaire dans le plan de l’architecte Charles Vandenhove.

La conception du bâtiment s’est centrée sur le confort du patient, sa qualité de vie ainsi que celle du personnel. En effet, grâce aux trois patios internes, l’espace réservé aux bureaux et aux patients sera entièrement éclairé par de la lumière naturelle.

Le nouveau bâtiment doit constituer un élément phare du site pour améliorer sa visibilité et se situera donc à l’entrée de l’hôpital. Le projet a été réfléchi en intégrant les fonctionnements des futures CIO et Unilab afin que chaque service puisse disposer de la surface nécessaire à son activité.

Les activités du CIO occuperont les niveaux 0, -1, -2 et -3. Les patients du CIO entreront généralement par la verrière, espace d’une haute valeur symbolique et seront dirigés vers l’accueil décentralisé du nouveau bâtiment par une passerelle qui reliera l’ancien et le nouveau bâtiment au niveau 0. Pour les patients les plus fragilisés, un accès direct par la voirie sera possible et un parking de proximité est prévu à l’arrière du bâtiment. Les étages supérieurs seront attribués à l’Unilab-Lg.


 

Approbation du projet par le Conseil d’Administration 

En octobre 2009, le Conseil d’Administration du CHU approuve le plan institutionnel pour la création d’un Centre Intégré d’Oncologie et autorise la poursuite d'une analyse d’implémentation qui avait débuté dès novembre 2008. Il définit concrètement une structure transversale au service du patient cancéreux, favorisant l’interaction dans une unité de lieu de toutes les compétences disponibles (techniques, cliniques et de recherche).

Niveaux de la structure CIO-Unilab webSchématiquement, le Centre comprendra des plateaux médico-techniques, supportant le matériel lourd de la radiothérapie, la médecine nucléaire et une unité de radiologie oncologique. S'y ajouteront deux plateaux cliniques regroupant les consultations oncologiques, l’hôpital de jour, les bureaux des médecins oncologues et des data managers, ainsi que l’unité de recherche clinique et translationnelle.

C’est dans le souci de ne construire qu’un seul bâtiment et en raison d’interactions importantes que le projet CIO a été coordonné dès le départ avec le projet de rassemblement des laboratoires Unilab-Lg. En effet, la performance des diagnostics et des traitements des patients dépendent des laboratoires et de la qualité de leurs analyses. L’anatomopathologie, la cytologie, la cytogénétique, la biologie moléculaire, la cytométrie de flux sont, pour le clinicien, à la base du diagnostic, du pronostic, de la définition de la cible thérapeutique, du traitement, de l’appréciation de la réponse tumorale, de la mesure de la maladie résiduelle.


Siège social
Centre Hospitalier Universitaire de Liège
Domaine Universitaire du Sart Tilman
Bâtiment B 35
B-4000 Liège
Belgique


© 2010 CHU de Liège | Mentions légales | Plan du site