ENDOCRINOLOGIE 1

Chef de laboratoire

Luyckx F

Téléphone

04/3667685

Fax

04/3668465

EMail

Francoise.Luyckx@chu.ulg.ac.be

Discipline

Biologie Clinique
> Chimie Clinique
> Endocrinologie et Hormonologie

CA 125 Code ESSAI: C25
Test AccréditéISO 15189
Réalisable en urgencenon
Pré-analytique
Type d'échantillonsSang > Sérum
Description

Décanter et conserver à 4°C pendant 15 jours. Si délais plus long, conserver à - 20°C.

Analytique
Méthode et appareil

ECLIA Roche sur Modular E170

Post-analytique
Intervalles de référence

< 35

UnitéskUI/L
Délais (sauf le week-end) 1 jour (moy) - 2 jours (max)
Fréquence de réalisation de l'analyse
Nomenclature INAMI
Code INAMI548376
Règles INAMI

Un maximum de quatre prestations (Dos. de transcor.)434696-434700 ou 559370-559381, (Dos. du cortisol lib.)435853-435864 ou 559392-559403, (Dos. de 11 désoxycortisol)434711-434722 ou 559414-559425, (Dos. de 17 OH progestérone)434733-434744 ou 559436 - 559440, 434755 - 434766 ou 559451 - 559462, 434770 - 434781 ou 559473 - 559484, 434792 - 434803 ou 559495 - 559506, 434814 - 434825 ou 559510 - 559521, 434836 - 434840 ou 559532 - 559543, 435816 - 435820 ou 546033 - 546044 peut être porté en compte.
Les prestations 436236-436240 (Dosage de CA 125) et 548376-548380 (Dosage de CA 125) ne sont pas cumulables entre elles. VOIR LA REGLE CHUL_D2
Les prestations 436030-436041, 436096-436100, 436111-436122, 436133-436144, 436155-436166, 436170-436181, 436192-436203, 436214-436225, 436236-436240, 436251-436262, 436295-436306, 436310-436321, 436332-436343, 436364-436365, 548015-548026, 548030-548041, 548052-5480363, et 548435-548446 ne peuvent être portées en compte qu'en cas de monitoring thérapeutique à l'AMI ; les mêmes règles de prescription que celles en vigeur pour les autres règles diagnostiques sont applicables
Max 1

Intérêt scientifique
Intérêt médical et scientifique

Le CA 125 appartient à la famille des marqueurs tumoraux de type hybridome.

L’antigène a été défini à partir de l’anticorps monoclonal (MAb) OC 125.Le déterminant antigénique CA 125 se trouve sur une glycoprotéine de poids moléculaire élevé (200 à 1000 KD), isolée à partir de bouillons de culture ou de sérums. Le déterminant antigénique CA 125 présente la structure d’une protéine, mais avec des chaînes latérales de glucides associées.L’anticorps monoclonal OC 125 a été obtenu à partir des lymphocytes d’une souris immunisée avec des cellules d’un adénocarcinome de l’ovaire (OVCA 433 = Ovarian Carcinoma Cell Line).

Le CA 125 est présent en grande quantité dans les tumeurs épithéliales non mucineuses de l’ovaire  et est mis en évidence dans le sérum.Le CA 125 n’apparaît pas sur l’épithélium de surface de l’ovaire sain (adulte ou foetal).Les cancers ovariens représentent env. 20% de l’ensemble des tumeurs gynécologiques .Le CA 125 a été observé dans l’amnios ainsi que dans l’épithélium cœlomique, tous deux tissus d’origine fœtale. Dans les tissus de l’adulte, on a trouvé du CA 125 dans l’épithélium de la trompe, dans l’endomètre et dans le canal cervical utérin.Des taux élevés ont été parfois trouvés lors de pathologies gynécologiques bénignes telles que les kystes ovariens, les métaplasies ovariennes, les endométrioses, les fibromes ou les inflammations du col utérin.

Le taux de CA 125 peut être légèrement élevé en début de grossesse mais également lors d’hépatite ou de pancréatite aiguë ou chronique, d’affections gastro-intestinales bénignes, d’insuffisance rénale, de maladie auto-immune, etc. Une nette augmentation du taux de CA 125 a été observée lors de maladies bénignes du foie telles que la cirrhose ou l’hépatite.

Des taux très élevés se rencontrent lors de maladies bénignes ou malignes souvent associées à de l’ascite. Bien que les taux de CA 125 les plus élevés aient été mesurés chez des patientes présentant un cancer ovarien, ils peuvent également être considérablement augmentés en cas de tumeurs malignes de l’endomètre, du sein, du tractus gastro-intestinal ou d’autres formes de cancer.Bien que relativement peu spécifique, le CA 125 est actuellement le marqueur tumoral le plus utile pour le suivi thérapeutique et le contrôle de l’évolution du cancer séreux de l’ovaire.

Lors du bilan initial, la sensibilité du CA 125 dépend du stade de la maladie selon la classification FIGO(Federation of Gynecology and Obstetrics). Les stades avancés de la maladie sont en corrélation avec les taux élevés de CA 125.

Sortie Excel Sortie Excel